Passionné(e)s de chasses aux trésors et autres jeux d'énigmes, Soyez les bienvenu(e)s parmi nous . . .
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'or de Toulouse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GrandQuick
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 49
Scorpion
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 4263

MessageSujet: L'or de Toulouse   Sam 20 Mar 2010, 12:44

Une chasse du site "Les énigmes du furet"

Inscription gratuite pour participer !!!

200 € à gagner !!!

http://www.les-enigmes-du-furet.com/index.php?option=com_content&view=article&id=77&Itemid=56

Lien sur le forum (pour télécharger les énigmes!!)

http://www.les-enigmes-du-furet.com/forum/

Alors !!! Vous êtes partants ????
Revenir en haut Aller en bas
CodeBarre
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 45
Capricorne
Localisation : Marne
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 16101

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Dim 21 Mar 2010, 08:04

j ai jeté un oeil sur les enigmes, ma foi ca m a l air sympa tout ça.
pas trop de crypto - surement pas mal de recherches sur le net notamment sur toulouse

par contre a 1ere vue, j ai le sentiment qu il ne va pas falloir trainer car la chasse n a pas l air "hyper hyper" compliquée.
j imprime ça demain


Edit : champion

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://lecenacle.forum-actif.net
GrandQuick
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 49
Scorpion
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 4263

MessageSujet: L'or de toulouse   Lun 22 Mar 2010, 15:32



Il s'agit d'un graffiti réalisé sur le Pont Neuf de Toulouse !!!



Façade de la gare Matabiau à Toulouse !! Elle porte les blasons des villes desservies par cette gare !!!!



Pièces de monnaies frappées par Raymond VI de Toulouse

Admiré avant, pendant et même après, j'ai eu mes heures de gloire en 1272,1303 et 1389. Je suis ruiné mais toujours célèbre

Il s'agit du Château Narbonnais (en ruine) dans lequel à séjourné Philippe LEBEL en 1272 et 1303 puis le roi Charles VI en 1389

la suite un peu plus tard !!!
Revenir en haut Aller en bas
CodeBarre
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 45
Capricorne
Localisation : Marne
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 16101

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Lun 22 Mar 2010, 15:54

aaaaah ça, retouver des photos sur le net il aime ça le GrandQuick et
je vais essayer de me glisser dans la breche et tacher d etre un bon eleve


les photos floues : copies ecran de vue google (edit : la mienne est vraiment tres floue, heureusement qu il y a la plaque a coté pour confirmer lol! )

celle du bas - replique de la fusée Ariane


Cité de l'espace
Parc de la Plaine
Avenue Jean Gonord
BP 25855
31506 TOULOUSE CEDEX 5



edit la cloche vient des fonderies d Hérépian (dans l herault scratch )


_________________


Dernière édition par Spico le Lun 22 Mar 2010, 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lecenacle.forum-actif.net
GrandQuick
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 49
Scorpion
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 4263

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Lun 22 Mar 2010, 16:39

ça fait trois jours que je cherche !!!

Et Spico , en 2 temps 3 mouvements, il dégote ça !!!!

Alors là : BRAVO !!!!
Revenir en haut Aller en bas
CodeBarre
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 45
Capricorne
Localisation : Marne
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 16101

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Lun 22 Mar 2010, 16:47

ben tu m as dit en mp qu il ne fallait pas trop trainer clown

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://lecenacle.forum-actif.net
GrandQuick
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 49
Scorpion
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 4263

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Lun 22 Mar 2010, 16:54



Obituaire de la Maison du Saint-Esprit de Toul, XVe-XVIIe siècles

Lien ==> http://carpinien.over-blog.com/article-27054159.html

Traduction du texte commençant par "Obitus....."

Frère Jean Gerrier, major, de Charmes-la-Côte, qui, en l'année 1550 de notre Seigneur, après avoir procuré beaucoup de bienfaits à cet hospice, singulièrement augmenté la métairie de Quatre-Vaux et fait élever notre église à partir des fondations, la tour, l'hypocaustum (1), après qu'il l'eût rendue saisissante en y annexant de grands bâtiments et diverses pièces, qu'il eût garni la maison de toutes sortes d'objets pour plusieurs années et d'un mobilier considérable en argent, en airain, en étain, etc... rendit, octogénaire, son âme à Dieu ; excellent parrain qui m'a levé sur les fonts de baptême, moi, frère Melchior de la Vallée, visiteur apostolique, j'ai promis d'écrire ceci et d'offrir le saint sacrifice pour le repos de son âme. (2)

(1) Les Romains appelaient « hypocaustum » une chambre dont on élevait la température à l'aide d'une fournaise avec des tuyaux (« hypocausis »), placée au-dessous, où le mot semble s'appliquer aux tuyaux qui sont sous la chambre, plutôt qu'à la chambre elle-même. Au Moyen-Âge, les « étuves » étaient aussi fort en usage : à Toul, elles ont donné leur nom à une rue qui prolonge celle du Saint-Esprit.

(2) Nous ne trouvons pas traces de ce personnage dans les Titres de la Maison de Rarécourt de la Vallée de Pimodan, par Alphonse ROSEROT, Paris, Plon, 1903. Dans son Histoire des Diocèses de Toul, de Nancy et de Saint-Dié, Mr le chanoine Eug. MARTIN, t. II., p.75, 195 et 263, cite un Melchior de la Vallée, chantre de la collégiale Saint-Georges de Nancy, châtelain de Sainte-Anne-les-Nancy, seigneur de Laxou, « triste personnage » inculpé de sorcellerie et envoyé au bûcher en 1631 par ordre de Charles IV, duc de Lorraine. S'agit-il de lui dans ce Nécrologe ? Je ne saurais le préciser pour le moment.


Le frère hospitalier Jean Gerrier, originaire de Charmes-la-Côte, maître de la Maison du Saint-Esprit de Toul de 1516 à 1550, a acheté toute la vallée de Quatre-Vaux ou Quatrevaux, à l'Ouest de son village natal, au profit de l'hospice toulois. Il a fait ériger, outre la ferme et la chapelle de Saint-Fiacre, connues des Carpiniens, une grande maison avec un vaste terrain clos, occupant la terrasse voisine du petit sanctuaire. Cette maison, encore intacte en 1793, année du démembrement du domaine de Quatre-Vaux, a entièrement disparu tout au début du XIXe siècle. L'ancienne métairie abrite à présent le centre équestre « Les Écuries du Val d'Alethéya »
Revenir en haut Aller en bas
GrandQuick
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 49
Scorpion
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 4263

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Lun 22 Mar 2010, 17:08

Nous sommes 200, pourtant on nous appelle les 11000 vierges. Nos 4 cœurs précis vous donneront la clef.

Les Chanoinesses de Saint Pantaléon ou des Onze Mille Vierges,
compagnes légendaires de sainte Ursule, massacrées à Cologne au Ve siècle.

Elles étaient installées dans le quartier des Puits-Clos et devaient leur nom aux reliques de Saint Pantaléon.
Elles étaient divisées en quatre chœurs qui devaient chanter continuellement, nuit et jour, sans interruption, l'office divin et prier Dieu.
De plus, "lesdites religieuses, n'auraient pas, si faire se pouvait, l'âge de cinq ans lorsqu'elles seraient reçues et porteraient sur leurs robes de laine, la chemise romaine, et sur la chemise, une robe noire".
Pour dire les messes et célébrer les offices, il y avait douze chanoines réguliers, prêtres, qui porteraient l'habit des chanoines réguliers de Saint-Etienne et auraient leur logement, dortoir et réfectoire séparés de la maison des chanoinesses.
Celles-ci étaient issues uniquement de familles nobles.
L'emplacement du couvent se situait aux numéros 3 et 5 de la rue St-Pantaléon et s'étendait aussi sur la rue Baour-Lormian.
En 1754, il n'y avait que neuf religieuses et deux sœurs converses, les unes et les autres très âgées. A la suppression de l'ordre, en 1790, leur nombre était remonté à trente.
Leur église fut alors, à cette époque-là, transformée en salle de bal...


Petit complément :

Jean-Raymond de Comminges, le fondateur du couvent de chanoinesses
dit des Onze mille Vierges, est un personnage bien connu. Fils du comte
Bernart VI et frère cadet de ce fameux Gui de Comminges, qui fut pendant
près de vingt ans la terreur de l'Albigeois (2), il fut successivement évêque
de Maguelone, archevêque de Toulouse (1317), puis cardinal (1327). II
quitta spontanément son siège en 1329, et reçut en échange le titre d'évêque-
cardinal d'Ostie". Quand il sentit sa fin prochaine, voulant laisser à sa métro-
pole un témoignage de sa libéralité, il entreprit la fondation d'un monastère
de chanoinesses qui devait dépendre de Saint-Etienne, son ancienne église
cathédrale. A cet effet, il demanda au pape Clément VI l'autorisation dé
disposer à son gré de tous ses biens, même de provenance ecclésiastique,
autorisation qui lui fut accordée par une bulle en date du 28 septembre 1348.
Moins de deux mois après, le cardinal expirait. Dans cet intervalle, il avait
fait son testament, dont nous connaissons la teneur par une nouvelle bulle
(22 février 1350) qui en approuve les principales dispositions (3).

Le plan conçu par le cardinal était vaste : il voulait que le monastère
comptât 200 chanoinesses, divisées en quatre choeurs égaux, de manière
que l'office divin ne vaquât ni jour ni nuit; le monastère devait être soumis
à la règle de saint Augustin et placé sous l'invocation des Onze mille
Vierges
Revenir en haut Aller en bas
GrandQuick
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 49
Scorpion
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 4263

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Lun 22 Mar 2010, 17:44

Visitez SANTA MARIA DE EGLESIA ALBA. Vous y verrez encore Fra Angelico

Eglise Notre Dame de la Dalbade

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Notre-Dame_de_la_Dalbade

L'église aux allures de forteresse moyenâgeuse avec des murs épais, des ouvertures étroites et une tour nord avec créneaux présente en façade, un tympan de type renaissance italienne, fait de céramique qui représente une copie du couronnement de la vierge de Fra Angelico. Ce décor flamboyant a été réalisé par Gaston Virebent en 1878. Le portail renaissance date quant à lui de 1537.
Revenir en haut Aller en bas
CodeBarre
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 45
Capricorne
Localisation : Marne
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 16101

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Mar 23 Mar 2010, 06:16

affraid il est ouf. fergus sort de ce corps

alors là total respect
trop fort le GrandQuick

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://lecenacle.forum-actif.net
GrandQuick
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 49
Scorpion
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 4263

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Mar 23 Mar 2010, 06:53

C'est bien joli tout ça !! Mais des interrogations restent !!!

Que sont les clefs exactement ?

Un certain nombre de choses restent à trouver !!!

Notamment, le point de départ !!!

Ensuite je pense à un parcours dans Toulouse (mais j'en suis pas sur !!!)

Quid de Véronique l'hostelière (rien à mettre sous la dent!!!! )

Rappel : les images sont mélangées (certaines nous aident, mais d'autres nous égarent !!)

Continuons !!!!
Revenir en haut Aller en bas
GrandQuick
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 49
Scorpion
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 4263

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Mar 23 Mar 2010, 07:11

TROP TARD !!!!

L'or de Toulouse a été trouvé !!!!!!!!!!!!!! HIER !!!

Le lien vers les réponses (et la polémique !!!)

http://www.les-enigmes-du-furet.com/forum/index.php?f=21&t=99&rb_v=viewtopic
Revenir en haut Aller en bas
CodeBarre
Admin
Admin
avatar

Masculin
Age : 45
Capricorne
Localisation : Marne
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 16101

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Mar 23 Mar 2010, 08:48

et quelle polémique
c est carrement une accusation de tricherie entre les organisateurs et la gagnante Suspect

en ce qui nous concerne, ben retard a l allumage donc forcement retard a l eteignage. dommage, on n a meme pas eu le temps de se lancer pleinement dans cette chasse

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://lecenacle.forum-actif.net
sissi
Cénacléen d'Or
Cénacléen d'Or
avatar

Féminin
Age : 67
Taureau
Localisation : Région bordelaise(saint jean d illac)
Date d'inscription : 29/10/2008
Nombre de messages : 5719

MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   Mar 23 Mar 2010, 10:17

je n'ai même pas eu le temps de voir cette chasse ,toujours malade !
tant pis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'or de Toulouse   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'or de Toulouse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Consultat d'Elleslande - 16 et 17 Octobre (Toulouse)
» [Salon] Toulouse GAME SHOW 27-28 Novembre 2010.
» Convention Supaéro (Toulouse)
» [Dark Heresy] à toulouse vendredi 28 novembre
» Tournoi de Toulouse - Warmachine/Hordes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cénacle :: Les Combles :: Coffre à Jouets Anciens-
Sauter vers: